Navigation – Plan du site

Procédure d'évaluation

Fonctionnement des comités de la revue Carnets de géographes

Comité de Direction

Il assure la Direction de la revue et se présente comme le garant de la ligne éditoriale et des pratiques d’édition actées par l’ensemble des membres de la revue. Il assure un suivi éditorial du numéro en construction et fait office d’interface entre auteurs, évaluateurs et coordinateurs et les différents membres des comités au besoin. Il assure aussi au quotidien le secrétariat de rédaction et gère l’édition électronique (mise en ligne notamment).

Comité de Rédaction

Il se réunit trois fois par an afin de procéder au suivi du numéro en cours et d’organiser un débat sur les objets ou problématiques peu visibles en géographie afin de choisir les thèmes des appels à contributions. Il discute collectivement des propositions de numéros spéciaux soumises à la revue. Les membres géographiquement éloignés participent autant que possible par Skype. Il est aussi mobilisé pour évaluer les articles, selon les champs de compétences de chacun.

Comité Scientifique

Il ne participe pas aux réunions organisées par le Comité de Direction. Il veille avant tout à la qualité scientifique de la revue et les membres sont sollicités pour l’évaluation d’articles. Ils reçoivent les compte-rendus de réunions et expriment leur avis sur les thèmes choisis.

Procédure de sélection des textes

Les textes sont sélectionnés à l’issue d’un appel à contributions ouvert (l’appel est mis en ligne sur le site, sur Calenda, diffusé sur Géotamtam et dans les différents réseaux et listes de diffusion des membres du comité de rédaction afin d’assurer une ouverture et une visibilité maximale). Les textes font ensuite l’objet d’une évaluation en double aveugle par des experts, universitaires et chercheurs, membres des différents Comités ou extérieurs (la liste des spécialistes extérieurs sollicités est disponible sur le site de la revue. Plus de la moitié des évaluations sont réalisées par des experts extérieurs). A l’issue de cette évaluation, les coordinateurs font le choix de refuser le texte (taux de refus allant de 46% à 60% des articles avec une moyenne de 53% sur les sept premiers numéros) ou de proposer des corrections, mineures ou majeures, à l’auteur dans un délai d’un mois environ. A partir de cette étape, la procédure de chacun des textes est variable. Certains textes ne font l’objet que d’une seule reprise par l’auteur, car refusés ou validés une fois réexaminés par les évaluateurs, quand d’autres seront remaniés en profondeur, à de nombreuses reprises – ce qui n’engage pas la revue à publier le texte in fine. Les coordinateurs des numéros spéciaux relisent également le texte afin de veiller à l’unité et à la qualité de chaque numéro thématique et peuvent également proposer des modifications. Ils sont chargés de faire la synthèse des différentes remarques formulées par les relecteurs.

  • Logo Centre d'études en sciences sociales sur les mondes africains, américains et asiatiques
  • Revues.org